Les manifestations de l’inconscient

L’inconscient est une construction de S. Freud, qu’il théorise notamment en 1896 dans comprendre son inconscient paris 9son Esquisse d’une psychologie scientifique et en 1900 dans son Interprétation du rêve. Il en fait un élément central de sa théorie psychanalytique.

L’inconscient se constitue des éléments refoulés, des pulsions, des fantasmes, des désirs qui ont à voir principalement avec la vie d’enfance. L’inconscient recherche le plaisir, la satisfaction du désir, la jouissance. Il ne tient pas  compte des éléments de réalité. Il s’agite en nous, guide nos comportements et nos émotions, sans que nous n’en ayons conscience.

Les contenus de l’inconscient cherchent à faire retour dans la conscience. Ils ne peuvent y parvenir que de façon déformée. Par exemple, les rêves, les actes manqués et les atteintes corporelles sont des manifestations de l’inconscient.

La psychanalyse permet de savoir sur ses désirs inconscients. Ces désirs peuvent faire souffrir dans la vie en prenant aussi la forme de compromis : les symptômes.

« Se départir de la surestimation de la conscience est finalement l’indispensable condition préalable à toute compréhension exacte de la provenance du psychique. L’inconscient doit être admis comme base générale de la vie psychique. »

S. Freud – L’interprétation du rêve (1900)

Les symptômes font souffrir dans la vie. Ils prennent des formes diverses comme le manque de confiance en soi, les difficultés scolaires, la souffrance au travail, les difficultés relationnelles, les problèmes de couple, les troubles sexuels, les troubles du sommeil, le stress, l’anxiété, les troubles obsessionnels-compulsifs, les phobies, le burn-out, la dépression, les addictions, les troubles du comportement alimentaire

En psychanalyse, le symptôme est considéré comme une sorte de compromis pour mettre fin à un conflit entre deux instances psychiques : un désir inconscient et une force qui s’oppose à sa satisfaction. Il est donc le moyen d’expression de quelque chose qui ne peut pas être dit en mots.

La psychanalyse permet grâce à l’association libre et à l’interprétation des manifestations de l’inconscient d’accéder à ces éléments refoulés.

S. Freud compare la psychanalyse à un travail d’archéologue. En effet, séance après séance, le patient ou le psychanalysant pénètre dans des couches de plus en plus profondes de son inconscient pour accéder à une meilleure compréhension de sa souffrance. Ce travail prend du temps mais permet progressivement une disparition durable des symptômes et une meilleure satisfaction dans sa vie et dans ses rapports aux autres.

Si vous êtes en souffrance, vous pouvez me rencontrer à la Consultation Publique de Psychanalyse (CPP) à Paris. Je suis une psychothérapeute formée à la psychanalyse par le Réseau pour la psychanalyse à l’Hôpital (RPH) – École de psychanalyse.

Dr L. Mendes